Un requin chez les zombies

Poster un commentaire

20 février 2014 par matvano

Zombillénium tome 3

Zombillénium tome 3: Control Freaks (Arthur de Pins – Editions Dupuis)

Situé dans le Nord de la France, Zombillénium est un parc d’attractions qui a de quoi foutre les jetons. Il faut dire que toutes les personnes qui y travaillent ont pour point commun d’être mortes. Les visiteurs sont persuadés que les employés du parc sont des êtres humains déguisés et maquillés, mais en réalité, les monstres qu’ils croisent dans les différentes attractions sont vraiment des zombies, des vampires, des loups-garous, des momies, et même un puissant démon ailé nommé Aurélien. La seule mortelle qui y travaille, c’est Gretchen, une jolie jeune fille pleine de tatouages. Mais elle a une bonne excuse: c’est une sorcière! Le directeur du parc, le vampire Francis von Bloodt, gère le parc en bon père de famille, en veillant à ce que ses employés ne tuent pas (trop) d’humains. Lorsqu’un accident arrive malgré tout, von Bloodt s’arrange pour que la victime soit ramenée à la vie par Gretchen. Ou alors il la mord dans le cou pour la transformer en vampire ou en loup-garou, histoire qu’elle puisse rejoindre l’équipe des employés du parc. C’est comme ça qu’Aurélien Zahner avait rejoint Zombillénium dans le tome 1 de la série, après avoir été renversé par une voiture conduite par le directeur du parc. Dans « Control Freaks », le tome 3 qui vient de paraître, le parc Zombillénium voit débarquer un monstre autrement plus méchant qu’un zombie ou un démon, puisqu’il s’agit du vampire Bohémond Jaggar de Rochambeau, un consultant d’un gros cabinet de conseil, envoyé par Behemoth, le propriétaire du parc d’attractions, avec comme objectif de « faire du chiffre » et de durcir la gestion jugée un peu trop molle de von Bloodt. Sa mission est claire: améliorer le rendement et la fréquentation du parc, mais aussi « engloutir des âmes » pour Behemoth. Pendant ce temps-là, Aurélien est plutôt à côté de ses pompes puisqu’il est en plein burn out. Ce qui, chez un démon aussi puissant que lui, donne des résultats plutôt dévastateurs! Heureusement, Gretchen est là pour lui redonner goût à la vie… ou plutôt à la mort, dans son cas. Savant mélange de comédie noire et de satire du monde de l’entreprise, « Zombillenium » est vraiment une série à découvrir et à savourer. Dans ce troisième album, Arthur de Pins se sent manifestement de plus en plus à l’aise dans son parc d’attractions très particulier. Non seulement au niveau de son dessin, entièrement réalisé à l’ordinateur et reconnaissable entre mille, mais aussi au niveau du scénario, qui bénéficie d’un nouvel élan grâce à l’arrivée du méchant Bohémond Jaggar de Rochambeau. Vivement le tome 4, qui devrait nous en apprendre plus sur la mère de Gretchen.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

février 2014
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  
%d blogueurs aiment cette page :