Quand Norbert rencontre Mickey

1

11 novembre 2016 par matvano

la-jeunesse-de-mickey

La Jeunesse de Mickey (Tebo – Editions Glénat)

Et si Mickey avait pris de l’âge et était devenu une vieille petite souris? C’est ce qu’imagine Tebo dans « La Jeunesse de Mickey ». Dans ce recueil de 5 histoires courtes, l’auteur de « Captain Biceps » ajoute également un personnage à l’univers de Disney. Un petit bonhomme au prénom bien français puisqu’il s’agit de Norbert, l’arrière-petit neveu de Mickey. Au début de l’album, « Pépé Mickey » fait semblant de ne pas se souvenir du prénom de Norbert mais en réalité, une belle complicité unit l’arrière-grand-oncle et l’arrière-petit-neveu. Une complicité qui ne va faire que grandir au fil des pages. Il faut dire que Mickey a pris l’habitude de raconter à Norbert les aventures palpitantes vécues dans sa jeunesse. Des récits souvent assez invraisemblables, dans lesquels Mickey a tendance à s’attribuer le beau rôle, mais qui plaisent beaucoup à Norbert, qui boit les paroles de son aïeul. Ces souvenirs sont évidemment un prétexte pour permettre à Tebo de mettre en scène Mickey, mais aussi Dingo, Pat Hibulaire, Minnie et Donald, dans des époques et des contextes très différents. Dans l’album, Mickey se retrouve ainsi successivement cowboy, prisonnier dans le Bayou, as de l’aviation de la Première Guerre Mondiale, trafiquant de chocolat pendant la prohibition et même astronaute. Des récits colorés et drôles, dans lesquels Tébo n’hésite pas à aborder des sujets difficiles liés à l’Histoire des Etats-Unis, notamment la guerre, la prohibition et l’esclavage, mais en les mettant évidemment à la sauce Disney. « Je ne voulais pas faire un livre historique où le propos soit trop sombre car j’aime écrire des histoires drôles », dit-il. « Alors, pour la Première Guerre Mondiale, Mickey est pacifiste et combat ses ennemis avec des bombes à la farine. Pour l’esclavage, ce sont les chats qui exploitent les souris. Et pour la prohibition, j’ai remplacé l’alcool par du chocolat. » Cerise sur le gâteau: on découvre également comment Mickey et Minnie se sont rencontrés… même si l’un et l’autre ne se souviennent pas forcément des mêmes détails!

la-jeunesse-de-mickey-extrait

Depuis quelques années, les éditeurs se sont lancés dans des collections qui revisitent des personnages mythiques de la bande dessinée. Il suffit de penser à la série « Le Spirou de… », par exemple, ou à Lucky Luke, qui vient d’être réinventé de manière magistrale par Matthieu Bonhomme. Plus étonnant: les éditions Glénat ont également réussi à convaincre Disney d’accepter la reprise de certains de ses personnages par des auteurs de BD européens. Après le Mickey de Trondheim/Keramidas et celui de Cosey, sortis en mars dernier, voici donc celui de Tebo, qui sera suivi d’ici quelques semaines par celui de Loisel, lui aussi attendu avec impatience par tous les bédéphiles. Un pari difficile (car Disney garde malgré tout un oeil attentif sur le scénario et sur les choix graphiques), mais brillamment relevé par Tebo, qui parvient à garder son humour et son ton irrévérencieux (enfin presque, car cette fois il n’a pas pu parler de caca) tout en s’adaptant parfaitement à l’univers de Mickey et sans jamais manquer de respect à la vénérable maison Disney. Au niveau scénaristique, la bonne trouvaille de cet album réside avant tout dans la relation entre le vieux Mickey (dont Tebo fait un inventeur génial proche de Géo Trouvetou) et son arrière-petit-neveu Norbert, qui constitue le fil rouge de toutes les histoires et qui permet à Tebo d’aller dans plein de directions tout en restant cohérent. « Ils ont le même type de relation que moi avec ma grand-mère, qui me racontait des anecdotes sur sa jeunesse », explique Tebo. Au niveau graphique, on sent clairement que l’auteur français s’est fait plaisir, avec pour chaque histoire courte une couverture spécifique, ainsi qu’une magnifique illustration géante sur deux pages. S’agira-t-il juste d’un « one-shot » ou peut-on s’attendre à une suite? L’épilogue de cet album laisse en tout cas clairement la porte ouverte pour de nouvelles aventures de Norbert et Pépé Mickey. On ne va pas s’en plaindre!

Advertisements

Une réflexion sur “Quand Norbert rencontre Mickey

  1. […] La Jeunesse de Mickey (Tebo – Editions Glénat) Et si Mickey avait pris de l'âge et était devenu une vieille petite souris? C'est ce qu'imagine Tebo dans "La Jeunesse de Mickey". Dans ce recueil de 5 histoires courtes, l'auteur de "Captain Biceps" ajoute également un personnage à l'univers de Disney. Un petit bonhomme au prénom…  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

novembre 2016
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
%d blogueurs aiment cette page :