New Delhi et New York à la fois

Poster un commentaire

5 juin 2013 par matvano

New Delhi tome 1

New Delhi tome 1 (Eric Corbeyran – Louis Lachance – Editions Glénat)

Autant le dire tout de suite: ceux qui espèrent en apprendre plus sur l’Inde en lisant le premier tome de « New Delhi » vont être déçus. Car l’histoire imaginée par le prolifique scénariste Eric Corbeyran n’a rien à voir avec la véritable capitale de l’Inde, ni avec la réalité de ce grand pays. Loin de là même, puisqu’il s’agit d’un récit de science-fiction assez déroutant, particulièrement pour ceux qui n’ont pas lu « New Byzance », « New Harlem » ou encore « New Beijing », trois des autres séries de la saga « Uchronies », dont l’ambition est de raconter « plusieurs réalités » dans « une même ville ». Comme dans les tomes précédents de la collection « Uchronies » (un terme qui désigne littéralement un « temps qui n’existe pas »), le « New Delhi » de cette BD est une version indienne de New York. Ce qui donne lieu à d’étonnantes images de rues new-yorkaises aux couleurs de l’Inde, sous la plume inspirée du dessinateur Louis Lachance. L’histoire de « New Delhi » est assez difficile à résumer. Elle se situe à une époque indéfinie, à un moment où l’Inde domine le monde mais où l’avenir de la planète est menacé à cause de pénuries d’eau, d’énergie et de nourriture. Pour tenter de trouver une solution à ces problèmes, le gouvernement indien (basé à New Delhi, Inde) a décidé quelques années plus tôt d’investir massivement dans un programme intitulé « exploration dimensionnelle » (basé à New Delhi, USA). Ce projet plutôt insolite forme des jeunes explorateurs à devenir des « yogis d’élite » capables de quitter leur enveloppe corporelle pour explorer d’autres dimensions et d’autres réalités et éventuellement y trouver des solutions aux problèmes de la planète. Détail important: il leur est absolument interdit d’intervenir dans ces réalités visitées et surtout d’entrer en contact avec des habitants de ces mondes parallèles, afin d’éviter de créer des interférences. S’ils ne respectent pas cette règle d’or, le risque est sérieux, puisque les enveloppes corporelles de ceux restés coincés dans d’autres réalités sont purement et simplement détruites. Le hic c’est qu’Abha, l’héroïne principale du livre, enfreint régulièrement cette interdiction de contact car elle est tombée amoureuse de Yakov, un jeune homme de New Moscow. Evidemment, celui-ci est loin de se douter que cette mystérieuse jeune fille est en réalité une yogi de New Delhi et qu’elle met sa vie en danger en passant du temps avec lui. Lakshmi, la jeune soeur d’Abha, va tout faire pour la sauver, mais elle ignore qu’elle n’est pas la seule à vouloir ramener Abha à tout prix à New Delhi, USA. La jeune femme est également recherchée par Kundan, l’un des principaux responsables du programme « exploration dimensionnelle ». Celui-ci est fou amoureux d’elle, mais elle se refuse à lui. Il voit donc là une belle occasion de se venger! On ne peut qu’être admiratif devant l’imagination foisonnante de Corbeyran et Lachance mais au final, cela n’empêche pas « New Delhi » d’être une BD plutôt ésotérique, à laquelle on accroche… ou pas. Ce tome 1 plaira donc certainement aux amateurs de science-fiction et d’uchronies, mais il laissera sans doute la plupart des autres lecteurs assez perplexes.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :