Comment devient-on un adulte?

1

29 mai 2014 par matvano

Cet été-là

Cet été-là (Mariko Tamaki – Jillian Tamaki – Editions Rue de Sèvres)

Rose est une pré-ado de 13 ans. Comme chaque été, elle passe ses deux mois de grandes vacances avec ses parents à Awago Beach, dans un petit cottage au bord d’un lac. Comme chaque été aussi, elle y retrouve Windy, 11 ans et demi, qu’elle connaît depuis sa plus tendre enfance. Les deux copines passent leurs journées à se baigner, à rouler à vélo, à construire des châteaux de sable, à faire des barbecues en famille et à regarder des films d’horreur en cachette. Et puis bien sûr, elles passent beaucoup de temps à discuter, notamment sur la taille future de leurs seins. Mais cette année, les choses sont à la fois comme d’habitude et pourtant plus tout à fait pareilles. Petit à petit, les centres d’intérêt de Rose s’éloignent de ceux de Windy. Alors que ses parents ne cessent de se disputer et que sa mère est plongée dans une profonde déprime à cause de ses difficultés à avoir un deuxième enfant, Rose se passionne pour les déboires sentimentaux d’un groupe d’ados plus âgés, en pleine découverte de la sexualité. Rose est surtout fascinée par Dunc, le vendeur de la petite épicerie du coin, celle où les deux filles se rendent quasiment tous les jours pour acheter des bonbons et louer des films. Dunc n’a que 3 ou 4 ans de plus qu’elle, mais il a déjà de la barbe et surtout pas mal de succès auprès des filles, ce qui suffit pour le rendre très intéressant aux yeux de Rose… Voilà à peu près tout ce que racontent les plus de 300 pages de « Cet été-là ». Autant dire que les cousines Tamaki (Mariko au scénario et Jillian au dessin), deux auteures canadiennes anglophones, prennent vraiment le temps d’installer leur histoire et leurs personnages. Le lecteur est non seulement plongé dans l’ambiance très lente des grandes vacances durant l’enfance (ce qui fait du bien à une époque où on a l’habitude que tout aille tout le temps très vite), mais surtout il est replongé dans cette époque très particulière où l’on passe de l’enfance à l’adolescence. « J’ai toujours été captivée par ce long processus qui nous fait grandir et devenir adulte », explique Mariko Tamaki, qui a certainement mis pas mal d’éléments autobiographiques dans son récit. Très bien servie par le dessin de Jillian Tamaki, qui fait penser un peu au style de Craig Thompson (l’auteur du roman graphique « Blankets »), l’histoire de « Cet été-là » énervera sans doute certains lecteurs par son côté très lent et son manque d’action, avec un rythme digne d’un film des frères Dardenne. Mais en même temps, comme pour les films des réalisateurs belges, c’est précisément ça qui fait la force de ce roman graphique, qui parvient à nous faire revivre de manière très juste et très humaine cette période charnière de nos vies. Une belle découverte.

Advertisements

Une réflexion sur “Comment devient-on un adulte?

  1. […] y a quelques mois, j’ai beaucoup aimé le roman graphique « Cet été-là », des cousines Tamaki. J’aime vraiment bien ce trait au pinceau, en même temps lâché et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

mai 2014
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
%d blogueurs aiment cette page :