La Guerre des Sambre: la « spin-off » dans le sang

Poster un commentaire

14 décembre 2012 par matvano

Werner et Charlotte tome 3

La Guerre des Sambre – Werner & Charlotte Hiver 1768 chapitre 3 (Bernar Yslaire – Marc-Antoine Boidin – Editions Futuropolis Glénat)

Depuis quelques années, auteurs et surtout éditeurs de BD ont résolument décidé de jouer la carte des séries dérivées (également appelées « spin-off »), une méthode marketing plutôt efficace qui a déjà fait ses preuves dans le monde de la TV et du cinéma. Il suffit de penser aux « mondes de Thorgal », à « XIII Mystery », ou à toutes les séries se terminant par les mots « de Troy » (Les Conquérants de Troy, Trolls de Troy, Gnomes de Troy, Cixi de Troy)… L’objectif est clair : surfer sur le succès d’une « série-mère » (en l’occurrence Thorgal, XIII et Lanfeust) pour  lancer ensuite des « séries-filles », en espérant que les fans de la série de départ ouvriront leur porte-feuille pour compléter leur collection.

« Sambre » est un bel exemple de cette évolution. A la base, il s’agit évidemment des amours romantiques et tragiques de Bernard Sambre et Julie, une envoûtante jeune fille aux yeux rouges, avec comme toile de fond les tumultes révolutionnaires du 19ème siècle. Le premier exemplaire de cette série mythique, à l’ambiance très rouge et noire, est paru en 1986. Depuis lors, Bernar Yslaire (qui s’appelait encore Bernard Hislaire à l’époque beaucoup plus fleur bleue de « Bidouille et Violette ») n’a dessiné que cinq autres albums de cette série, dont le dernier en 2011 (« La Mer vue du Purgatoire »).

Six albums en 25 ans, c’est peu ! Mais si Yslaire est un dessinateur très lent, il est par contre beaucoup plus prolifique en tant que scénariste. Tout en poursuivant l’histoire de « Sambre », qu’il a entretemps découpé en 3 cycles (normalement, six albums supplémentaires sont d’ailleurs prévus au programme, ce qui laisse à penser que la fin de la saga devrait paraître en… 2036), il a ainsi imaginé de remonter l’arbre généalogique de la maudite famille Sambre dans le cadre d’une autre série intitulée « La Guerre des Sambre ». Entamée en 2007 avec le premier tome de « Hugo & Iris », cette nouvelle série compte déjà six tomes en seulement 5 ans, ce qui ne peut évidemment que réjouir l’éditeur d’Yslaire!

Mais venons-en enfin à l’album qui nous préoccupe, à savoir le troisième et dernier tome du cycle consacré à « Werner & Charlotte ». Comme l’explique Glénat sur son site, ce cycle « explore les circonstances troubles qui ont précédé la naissance du père de Hugo, Maxime-Augustin, et jette ainsi un éclairage nouveau sur les origines de la folie qui touche Hugo et tous ses descendants ». L’expression « circonstances troubles » est effectivement bien choisie : dans cet album plus que jamais sombre et tourmenté, magnifiquement dessiné par Boidin (dommage dès lors que son nom apparaisse en plus petit que celui d’Yslaire sur la couverture…), la diabolique Jeanne-Sophie de Sambre continue à tourmenter sa pauvre fille Charlotte, qui lui ressemble pourtant comme deux gouttes d’eau mais à qui elle fait subir les pires traitements avant de l’envoyer au couvent. Et elle se montre tout aussi cruelle avec le jeune Werner von Gotha, un ténébreux orphelin aux yeux rouges, dont les nerfs sont eux aussi mis à rude épreuve dans cet épisode final. Que faut-il penser de ce nouveau tome de « La Guerre des Sambre » ? Plutôt du bien. C’est encore plus rouge et encore plus noir que tous les autres « Sambre », et la perversité de Jeanne-Sophie est souvent à la limite du supportable, mais le plaisir de lecture est comme toujours au rendez-vous. Les amateurs du genre ne regretteront donc pas d’avoir, une fois de plus, cédé au chant de sirène d’une spin-off!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :