Un cocktail délicieux à base de Jules Verne et de manga

Poster un commentaire

6 janvier 2015 par matvano

Le Château des étoiles

Le Château des étoiles – La conquête de l’espace volume 1 (Alex Alice – Editions Rue de Sèvres)

Alex Alice serait-il un croisement entre Jules Verne et le génial réalisateur de films d’animation japonais Hayao Miyazaki? On pourrait le croire, tant ce jeune dessinateur et scénariste parvient à mélanger ces deux influences pour créer un style nouveau, qui s’avère à la fois beau, drôle, animé et captivant. Après à peine quelques pages du « Château des étoiles », on se laisse totalement prendre par ce récit savamment construit et brillamment mis en scène, qui plaira aux grands comme aux petits. Paradoxalement, il s’agit d’une aventure à l’ancienne et en même temps, la narration d’Alex Alice est très moderne et rythmée. Idem pour le dessin, qui est parfois classique tout en lorgnant à d’autres moments du côté du manga. Inclassable donc, ce qui fait tout le charme de cet OVNI dans le monde de la bande dessinée. De quoi parle « Le Château des étoiles »? Tout simplement de la conquête de l’espace… mais avec un siècle d’avance. L’histoire se déroule en 1869. Un an après la disparition de la scientifique Claire Dulac, qui semble avoir péri en montant jusqu’à 11.000 mètres d’altitude pour percer le secret de l’éther, son fils Séraphin et son mari Archibald se retrouvent malgré eux mêlés à une drôle d’aventure: d’abord en étant poursuivis par de mystérieux Prussiens, puis en étant invités par le fameux roi Louis II de Bavière dans son château du Rocher du Cygne. Le père de Séraphin y est chargé de poursuivre les recherches de sa femme sur l’éther, afin d’aider l’illuminé monarque bavarois à réaliser son rêve de conquête de l’espace. Un projet un peu fou, pour lequel Séraphin et Archibald vont être aidés par deux nouveaux amis (Hans et sa demi-soeur Sophie), tandis que dans l’ombre, le chambellan de Louis II fait tout pour contrecarrer leurs plans. Nos héros vont même croiser l’impératrice Sissi, qui n’est autre que la cousine de Ludwig de Bavière. « Un des attraits du Château des étoiles est qu’il me conduit d’une manière très logique à marier des influences improbables », explique Alex Alice sur le site web consacré à sa BD. « De La Guerre des étoiles aux Cités d’Or, en passant par Jules Verne, H.G. Wells, Objectif Lune, l’Étoffe des Héros et bien sûr par l’œuvre de Miyazaki, Château de Cagliostro en tête ». L’auteur évoque également sa passion pour la documentation historique, et plus particulièrement pour les livres de science de l’époque, « souvent empreints d’une grande poésie ». Selon Alex Alice, « même si le Château des étoiles est un récit fantastique, le contexte historique, la plupart des personnages et même des hypothèses scientifiques sont réels ! Je travaille donc à partir de documents d’époque, de biographies… et, dès que possible, de visites sur les lieux du récit. Un vrai plaisir dans le cas du Château des étoiles, les châteaux de Bavière ayant marqué mon enfance. Pouvoir revenir dans ces folles constructions de la fin du XIXe, les explorer à fond, tout cela m’a permis de retrouver et de renforcer ce sentiment de merveilleux, de découverte qui est au cœur du récit ». A noter que l’on sait déjà que l’aventure entamée dans ce premier volet de « La conquête de l’espace » se terminera dans le prochain album de la série. C’est peu dire qu’on a hâte de lire la suite et la fin de ce récit enchanteur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

janvier 2015
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
%d blogueurs aiment cette page :