Cette BD ne plaira pas à Vladimir Poutine

Poster un commentaire

21 mars 2015 par matvano

L'oligarque

Koralovski tome 1: L’oligarque (Philippe Gauckler – Editions Le Lombard)

La Russie inspire les auteurs de BD. Dans la foulée de séries récentes telles que « La Mort de Staline »,  « Mort au Tsar » ou encore « Amère Russie », les éditions du Lombard entament à leur tour une nouvelle série russe. Victor Koralovski, le personnage principal de cette saga dessinée et scénarisée par Philippe Gauckler, est passé en très peu de temps de héros à zéro. Après avoir été l’un des oligarques les plus puissants du pays (ayant fait fortune en faisant de l’import-export au moment de la chute de l’URSS, il est devenu « l’homme le plus riche de Russie » grâce au rachat d’une des plus grandes compagnies pétrolières russes), il est brutalement tombé de son piédestal en étant condamné à 14 ans de prison pour fraude et évasion fiscale, ainsi que pour détournement de matière première stratégique. Du moins, c’est la version officielle. Car en réalité, Koralovski a surtout payé au prix fort son insoumission au tout-puissant président Khanine, un ancien apparatchik du KGB qui n’apprécie pas beaucoup qu’on lui fasse de l’ombre. Toute ressemblance avec des personnages existants n’a évidemment rien d’une pure coïncidence: l’allusion à Vladimir Poutine est claire. Rappelons en effet que l’actuel président russe est fortement soupçonné d’avoir orchestré la condamnation à 8 ans de prison (en Sibérie) de Mikhaïl Khodorkovski, l’ex-patron du groupe pétrolier Ioukos, pour « escroquerie et évasion fiscale à grande échelle ». Autant dire que Philippe Gauckler ne fait pas mystère de sa source d’inspiration principale pour cette nouvelle série! Mais il ne s’arrête pas là. Certes, l’auteur français démarre sa nouvelle série à partir d’une situation proche de la réalité, mais ensuite il l’emballe de bien belle façon en y ajoutant une solide dose d’action (la scène d’introduction, lors de laquelle Koralovski parvient à fuir de sa prison suite à une attaque au missile, est particulièrement spectaculaire) et surtout une intrigue surprenante et prometteuse. Au fil des pages, on découvre en effet que l’oligarque déchu est au coeur d’une conspiration qui vise à cacher au monde entier que la fin du pétrole est un mythe, afin d’éviter un effondrement du prix du baril… A la fois divertissante et bien documentée, la série « Koralovski » constitue clairement une bonne surprise, même si elle n’est pas particulièrement innovante. Assez proche de séries à succès comme « Largo Winch » ou « Alpha » (tant au niveau du scénario que du style de dessin), elle mélange avec bonheur géopolitique, finance et espionnage. Ce premier tome installe de manière très efficace les personnages et l’intrigue. On a hâte maintenant de découvrir la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

mars 2015
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
%d blogueurs aiment cette page :