Hanouna sur les traces de Trump?

Poster un commentaire

24 décembre 2020 par matvano

Le Président (Philippe Moreau Chevrolet – Morgan Navarro – Editions Les Arènes)

Julien est un jeune conseiller en communication particulièrement prometteur. Après un parcours brillant à Sciences Po, il est vu comme le meilleur espoir de la prestigieuse agence Havas. On considère même qu’il a joué un rôle important dans l’élection d’Emmanuel Macron, dont il a en partie orchestré la campagne présidentielle. Julien est convaincu à 100% qu’une grande carrière l’attend dans les plus hautes sphères de l’Hexagone, peut-être même un poste de ministre. Alors forcément, quand il est convoqué à sept heures du matin dans l’immense bureau de son grand patron Vincent Bolloré, il est persuadé que celui-ci va enfin lui confier une mission à la hauteur de son talent et de son potentiel.  Il s’imagine déjà à l’Élysée ou à Bercy. Il se voit en train de serrer la main des grands de ce monde. Mais ce n’est pas tout à fait comme ça que les choses vont se passer. Quand Bolloré demande à Julien si les lettres TPMP lui disent quelque chose, celui-ci ne pense pas une seule seconde à l’émission « Touche pas à mon poste » ni même à son animateur vedette Cyril Hanouna. C’est pourtant ce que lui demande son boss: gérer l’image de l’animateur le plus survolté et le plus polémique du paysage audiovisuel français. Malgré les cris d’horreur de ses amis, qui lui conseillent tous de refuser ce cadeau empoisonné, Julien accepte alors d’entrer dans l’univers délirant de Cyril Hanouna. Et à sa plus grande surprise, il découvre en lui un potentiel intéressant. Derrière le personnage public survolté et imprévisible, qui envoie des déluges de SMS à ses collaborateurs en pleine nuit, Julien se rend compte que Cyril Hanouna s’intéresse vraiment aux Français et comprend mieux leurs préoccupations que la plupart des politiques. Alors que la présidentielle de 2022 approche et qu’aucun candidat ne semble réellement en mesure de s’imposer face à un Emmanuel Macron en chute vertigineuse dans les sondages, le trublion Cyril Hanouna apparaît soudainement comme un possible candidat surprise, un peu comme Coluche en 1980. Et si Julien allait bien au-delà de la mission que lui a confiée Vincent Bolloré?

La France est-elle mûre pour élire un clown en tant que président de la République? D’après le conseiller en communication Philippe Moreau Chevrolet, qui signe ici son premier scénario de bande dessinée, la réponse est oui. Pour lui, l’arrivée au pouvoir d’une personnalité comme Cyril Hanouna est une hypothèse tout à fait crédible, dans la mesure où les gens voient de plus en plus la politique comme un divertissement. En plus, souligne-t-il, Cyril Hanouna aime la politique, comme le prouve le fait qu’il invite régulièrement des membres du gouvernement dans son émission. Il parle à tout le monde, il cherche à séduire et il a également été le premier animateur à avoir ouvert son plateau aux Gilets jaunes. Et puis bien sûr, ce genre de phénomène s’est déjà produit dans d’autres pays, et non des moindres, puisque Donald Trump est devenu président des Etats-Unis après avoir été animateur de télé-réalité, tandis qu’en Ukraine, l’acteur et satiriste Volodymyr Zelensky est parvenu à se faire élire à la présidence après une campagne complètement délirante. Quelques années après la BD « La Présidente », qui imaginait l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen, la bande dessinée « Le Président » adopte une démarche similaire en imaginant de manière très crédible l’ascension politique de l’animateur télé le plus clivant de France. Le résultat est à la fois intéressant et désarçonnant. D’un côté, il s’agit d’une BD bien construite et bien informée, qui procure un réel plaisir de lecture, grâce notamment au dessin énergique de Morgan Navarro. Mais d’un autre côté, on se demande si cette BD ne rate pas sa cible. Certes, la couverture nous met en garde (« méfions-nous des clowns »), mais après avoir lu cette bande dessinée, on ressent davantage de sympathie pour Cyril Hanouna et son jeune conseiller en communication que pour Emmanuel Macron et les autres politiques, qui apparaissent pour la plupart comme étant totalement déconnectés de la population. Du coup, cette BD semble encourager la candidature d’Hanouna plutôt que de réellement la dénoncer. Finalement, tout ce qui lui manque pour se lancer, c’est un bon communicant!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

décembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
%d blogueurs aiment cette page :