Melvile, un univers digne de Twin Peaks

Poster un commentaire

10 mars 2022 par matvano

Melvile – L’histoire de Ruth Jacob (Romain Renard – Editions Le Lombard)

Melvile est une ville paumée située quelque part à la frontière des Etats-Unis et du Canada. La nature y est très belle, mais un peu flippante. Les forêts de sycomores et de pins Douglas y sont extrêmement sombres, tandis la plupart des maisons sont isolées au milieu de la végétation sauvage. Quant aux habitants, ils ne sont pas spécialement accueillants. Fondée au dix-neuvième siècle par Abraham Tréjean, Melvile est un endroit qui meurt à petit feu depuis la fermeture des scieries et le départ des bûcherons et des draveurs. Désormais, les jours de la ville sont carrément comptés, puisque Melvile va être rayée de la carte à cause de la construction d’un barrage. La petite ville va purement et simplement être engloutie sous les eaux d’un lac artificiel. C’est dans cette ambiance plutôt inhabituelle que l’animateur de radio Paul Rivest revient à Melvile pour régler le testament de sa grand-mère et vider la maison où il a passé tous les étés de son enfance. Paul n’a plus mis les pieds à Melvile depuis ce terrible été 1987 durant lequel un effroyable incendie a ravagé la ville et tué plusieurs de ses habitants. Il est particulièrement mal à l’aise de revenir enfin dans cet endroit qui hante ses rêves et ses cauchemars depuis des dizaines d’années. Paul espère passer à Melvile en coup de vent. Mais à sa grande surprise, le notaire lui demande de rester plus longtemps, car il lui apprend qu’il est l’héritier inattendu du terrain des anciennes scieries Tréjean. Contraint de s’installer à Melvile pour quelques jours, Paul repense de plus en plus à ce fameux été 1987 durant lequel sa vie a basculé. Cette année-là, il avait fait la connaissance, avec son copain Thomas, de Ruth Jacob, la fille du pasteur. Une jeune fille très belle, passionnée de musique, parfois solaire, parfois mélancolique. Paul et Thomas étaient immédiatement tombés amoureux d’elle, sans se douter qu’elle cachait un lourd secret…

« L’histoire de Ruth Jacob » est une brique de 400 pages, mais on ne voit pas le temps passer en la lisant. Ce récit envoûtant à souhait est le troisième tome de la série « Melvile » imaginée par Romain Renard, après l’histoire de Samuel Beauclair puis celle de Saul Miller. Trois livres qui se répondent et se complètent, mais qui peuvent être lus dans n’importe quel ordre. En plongeant dans ce polar angoissant et mystérieux dans une petite ville paumée du nord des Etats-Unis, on pense forcément à « Twin Peaks », la série culte de David Lynch. On est clairement dans le même type d’ambiance dans « Melvile », qui est une BD extrêmement cinématographique et visuelle. Comme « Twin Peaks », « Melvile » prend le temps d’installer une ambiance et des personnages. Romain Renard présente avec soin les différents habitants, tous particulièrement réussis, même si le personnage principal est à coup sûr la ville elle-même. Le tempo adopté par Romain Renard est lent, mais parfaitement maîtrisé: petit à petit, toutes les pièces du puzzle se mettent en place pour aboutir à l’éclosion de la vérité sur le fameux incendie de 1987. Détail important: la musique joue un très grand rôle dans « L’histoire de Ruth Jacob ». On peut même dire qu’elle participe à son côté délicieusement nostalgique. Ruth, qui est une ado de 1987, enregistre des cassettes audio pour son copain Paul, qui les réécoute des années plus tard. Ça tombe bien, parce que les paroles du légendaire « With or without you » du groupe U2 collent à merveille à cette BD, qui se révèle finalement aussi radiophonique que cinématographique. Romain Renard n’est pas seulement auteur de BD, il est également musicien. Comme à chaque fois, il a composé une bande originale pour accompagner cet album, continuant à faire de son « Melvile » un univers multi-médias. Les éditions Le Lombard viennent d’ailleurs de publier les « Chroniques de Melvile », un ouvrage qui rassemble les nouvelles, les créations radiophoniques et les illustrations inédites conçues pour les 3 premiers tomes. Pour compléter le tableau, Romain Renard travaille sur un long métrage d’animation basé sur l’histoire de Ruth Jacob, dont la sortie est prévue pour 2024. Décidément, on n’a pas fini d’entendre parler de Melvile…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

mars 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
%d blogueurs aiment cette page :