Quand Walt Disney rencontre Game of Thrones

1

12 juin 2013 par matvano

Sortilèges Livre 2

Sortilèges – Livre 2 (Jean Dufaux – Jose Luis Munuera – Editions Dargaud)

Quel plaisir de découvrir une nouvelle série qui parvient à ensorceler ses lecteurs! Un sentiment qui n’est que logique d’ailleurs, puisque cette série s’appelle tout simplement « Sortilèges ». A mi-chemin entre conte et heroic fantasy, avec en plus une bonne dose d’humour, cette série située dans une sorte de Moyen-âge assez indéfinissable voit s’affronter le monde du haut et celui du bas (ce dernier ayant littéralement la tête à l’envers) et ressemble un peu à un mariage étonnant entre « Blanche Neige » et « Game of Thrones ». Manifestement, le scénariste Jean Dufaux, connu pour des séries telles que « Djinn », « Murena » ou « Jessica Blandy », s’amuse beaucoup à imaginer les aventures de Blanche la reine d’Entremonde et de Maldoror le prince du monde d’En-Bas, deux êtres que tout oppose (la première incarne le bien et le second le mal, ou serait-ce l’inverse?) mais qui sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. On avait découvert cet univers étonnant dans le Livre 1 paru l’année dernière, on replonge dedans avec plaisir dans le Livre 2, qui vient de sortir en librairie. Comme dans le premier tome, ce nouveau récit est peuplé de personnages savoureux (même s’ils sont parfois un peu caricaturaux): à côté de Blanche et de Maldoror, qui ont tous deux été dépossédés de leur trône par leur propre famille et qui cherchent donc à le récupérer, on retrouve en effet plusieurs adeptes des filtres et des maléfices, en particulier le mage Horibili et la sorcière Miranda, mais aussi Aldora, la petite soeur de Maldoror, une véritable petite peste. S’il faut bien admettre que le scénario de Dufaux n’est pas dénué de failles dans la mesure où il semble avoir du mal à choisir son camp entre l’humour et le drame, on ne peut pas en dire autant du dessin de Munuera, qui est tout simplement parfait. Et c’est bien là la principale révélation de cette série: autant le dessinateur espagnol avait été très peu convaincant dans sa brève reprise des aventures de Spirou et Fantasio (avec Morvan au scénario), autant il semble ici totalement dans son élément. Les dessins de « Sortilèges » sont vraiment d’une beauté à couper le souffle, aidés il est vrai par la brillante mise en couleurs de Sedyas. On a donc hâte de découvrir les Livres 3 et 4 que nous promet déjà Dargaud au dos de ce Livre 2!

Publicités

Une réflexion sur “Quand Walt Disney rencontre Game of Thrones

  1. […] Juanjo Guarnido à José Luis Munuera en passant par Paco Roca, les auteurs de BD espagnols ont séduit bon nombre de lecteurs […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

juin 2013
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
%d blogueurs aiment cette page :