Au coeur des combats citoyens

Poster un commentaire

22 juin 2022 par matvano

Les reflets du monde – Tome 1: En lutte (Fabien Toulmé – Editions Delcourt)

Après l’intermède « Suzette », un récit plein de tendresse sur une petite-fille et sa grand-mère qui partent à la recherche de l’amour de jeunesse de la vieille dame en Italie, Fabien Toulmé revient à la BD reportage avec « En lutte ». Il s’agit du premier tome d’une nouvelle série intitulée « Les reflets du monde ». Tout est parti d’un voyage de Fabien Toulmé au Liban. Fin 2019, il doit normalement participer au Salon du Livre de Beyrouth, mais celui-ci est annulé en raison des énormes manifestations qui paralysent alors le pays. Accompagné de deux amis, l’auteur français décide malgré tout de se rendre sur place, histoire de mieux comprendre les raisons de la colère des Libanais. N’hésitant pas à se plonger au coeur des manifestations, en prenant parfois des risques pour être au plus près des événements, Fabien cherche surtout à rencontrer celles et ceux qui sont à la base de la Thawra, le nom donné à la révolution citoyenne au Liban. C’est comme ça que l’auteur fait la connaissance de Nidal, une jeune femme emblématique du mouvement, qui lui explique son parcours et ses motivations, mais aussi ses doutes et les nombreux obstacles qu’elle doit affronter. Fortement marqué par cette rencontre, Fabien Toulmé décide alors d’élargir son reportage et d’aller à la rencontre d’autres personnes engagées à travers le monde, afin de mieux cerner ce qui les amène à entrer en résistance face aux injustices. C’est comme ça qu’il se retrouve au Brésil, où il rencontre la communauté des femmes du Porto do Capim, qui se mobilisent contre la destruction annoncée de leur quartier pour faire place à un projet touristique. Celui-ci est présenté par le maire de la ville comme étant écologique, mais en réalité, il ne l’est pas tant que ça. Dans la troisième partie du livre, Fabien se rend aussi au Bénin, à la rencontre de Chanceline, une jeune femme qui se bat courageusement pour que les jeunes filles et les femmes bénéficient de davantage de droits dans son pays, en particulier grâce à une meilleure éducation sexuelle. Que ce soit au Liban, au Brésil et au Bénin, Fabien Toulmé découvre que ce sont toujours les femmes qui mènent la résistance…

Fabien Toulmé est plus qu’un simple auteur de BD, c’est aussi un pédagogue hors pair. L’auteur français, révélé en 2014 par le récit autobiographique « Ce n’est pas toi que j’attendais », a développé un véritable don pour parvenir à expliquer des réalités complexes de manière simple et accessible. C’était particulièrement flagrant dans « L’odyssée d’Hakim », une trilogie dans laquelle il raconte de manière très détaillée et très humaine le long périple d’un réfugié syrien. On retrouve cette même approche dans « En lutte ». Comme à son habitude, Fabien Toulmé se met lui-même en scène pour raconter les faits à hauteur d’homme. En marchant dans ses pas, on a l’impression de partir nous aussi à la rencontre des habitants du Liban, du Brésil ou du Bénin. Il faut bien le reconnaître, ce sont des régions du monde dont on ne connaît pas grand-chose. Mais en lisant la BD « En lutte », on se met très facilement à la place des habitants de ces pays et on comprend mieux les difficultés qu’ils rencontrent, de même que les enjeux plus globaux auxquels ils sont confrontés. Après avoir lu un livre de Fabien Toulmé, on se sent plus intelligent. Dans ce livre, il parvient même à aborder des concepts sociologiques assez poussés, notamment sur les raisons pour lesquelles les femmes s’engagent davantage dans les luttes sociales que les hommes. Mais toujours dans la légèreté, en veillant à prendre ses lecteurs par la main pour s’assurer de ne pas les perdre en chemin. Comment y parvient-il? Grâce à trois ingrédients. Le premier, c’est l’aspect humain, qui est toujours au coeur de ses récits. On sent que l’auteur est réellement à l’écoute des gens qu’il rencontre. Le deuxième élément, c’est son dessin faussement simple, presque cartoonesque. Il a l’air naïf au premier abord, mais il lui permet de faire passer énormément d’émotions. Tout se lit parfaitement sur les visages de ses personnages. Quant au troisième ingrédient, c’est évidemment l’humour, grâce auquel il parvient à évoquer des sujets graves sans pour autant devenir pesant… Pour tous ceux qui sont à la recherche de BD documentaires intelligentes, mais aussi bienveillantes et positives, « En lutte » est clairement un incontournable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

juin 2022
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
%d blogueurs aiment cette page :