Sur les routes (de France)

Poster un commentaire

26 avril 2017 par matvano

La France sur le pouce (Phicil – Olivier Courtois – Editions Dargaud)

A l’approche de la quarantaine, Olivier décide de tout plaquer. Après une rupture amoureuse et une démission de son emploi de journaliste, il choisit de troquer sa vie sédentaire pour une vie nomade. Son objectif: « tester un itinéraire différent, pour voir s’il existe une autre existence ». Abandonnant sa ville de Lyon, il décide un beau jour de se lancer dans un tour de France en auto-stop, sans itinéraire prédéfini et sans date de retour fixée à l’avance. C’est le début d’un étonnant road-movie documentaire, une sorte de « Sur la route » à la française. De Bayonne à Brest, de Dunkerque à Nice, de Charleville-Mezières à Marseille, on suit étape après étape l’incroyable périple d’Olivier, avec ses bonnes surprises mais aussi ses galères et ses découragements. Une chose est sûre: OIivier voyage léger. Il parcourt la campagne française avec juste son sac à dos, son sac de couchage… et bien sûr son pouce en l’air! « Ce geste anodin, promesse d’une liberté sans bornes sinon kilométriques », souligne-t-il fièrement. Pour l’auto-stoppeur, ce voyage est aussi et avant tout une manière de s’affranchir des nouvelles technologies, qui n’offrent selon lui qu’une illusion de communication. En quittant son appartement, Olivier quitte aussi son ordinateur et son smartphone pour enfin aller véritablement à la rencontre des gens. Car, comme il s’en rend compte très rapidement, il n’y a rien de tel que l’habitacle d’une voiture pour entamer une discussion. Que ce soit pour quelques minutes, quelques heures ou parfois même quelques jours, tous les automobilistes qui embarquent Olivier dans leur voiture finissent par se confier à lui. Parfois, la discussion est légère. D’autres fois, elle est beaucoup plus grave. Mais à chaque fois, Olivier est surpris de constater qu’aucun conducteur ne ressemble à un autre et qu’aucune histoire n’est la même. Et si en allant à la rencontre de la France et des Français, Olivier finissait surtout par se retrouver lui-même?

Depuis quelques semaines, le ramdam autour des élections présidentielles françaises occupe tout l’espace médiatique et donne l’image d’une France divisée et en crise. Du coup, cela fait un bien fou de prendre un peu de distance par rapport à cette actualité peu réjouissante. Dans « La France sur le pouce », une BD quasiment sociologique, Olivier Courtois et Phicil jettent un regard nouveau et rafraichissant sur l’Hexagone. Et prouvent, si jamais c’était encore nécessaire, qu’on peut aujourd’hui aborder tous les sujets par le biais de la bande dessinée. Un peu comme le film « Into the Wild », le récit autobiographique couché sur papier par Olivier Courtois raconte le parcours d’un homme qui abandonne la sédentarité et le confort matériel pour renouer avec un mode de vie plus authentique. Mais l’ex-journaliste le fait de manière beaucoup plus soft que Christopher dans « Into the Wild ». Son objectif n’est pas de se couper du monde, mais au contraire d’aller à la rencontre des autres. C’est surtout cet aspect-là qui est mis en avant dans le livre. On sent clairement qu’Olivier Courtois se lance sur les routes de France avec un état d’esprit résolument positif. Dans son scénario, il ne s’attarde d’ailleurs pas trop sur les aspects plus compliqués de son périple en auto-stop, même si on imagine que ça n’a pas du être simple pour lui de passer autant de nuits froides et humides à la belle étoile. Ce qui est très réussi dans « La France sur le pouce », c’est son découpage. L’histoire est racontée par petits chapitres, qui correspondent chacun à une région ou à une ville. Cette variété de paysages et de rencontres donnent du rythme au périple d’Olivier et empêchent le lecteur de s’ennuyer, tandis que le suspense augmente au fur et à mesure que l’auto-stoppeur revient petit à petit vers Lyon: que va-t-il faire une fois qu’il sera de retour à son point de départ? Mention spéciale au dessinateur Phicil, dont le coup de crayon à la fois simple et précis donne vie de manière très crédible à ce tour de France à la force du pouce. Un album original et surprenant… qui donnerait presque envie de tout plaquer pour se lancer à l’aventure!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :